APPELS URGENTS

français (France)
1988 1990 1991 1998 2004 2005 2006 2010 2011 2015 2016 2017 2018 2019 2020




458 – Message de Notre Dame d´Anguera, Reine de la Paix, transmis le 02/11/1991

Chers enfants, la paix soit avec vous. Je suis la Reine de la Paix. Je me présente à vous comme Reine de la Paix afin de vous faire prendre conscience de la grande importance de la paix pour l´humanité. Je continue à vous dire que vous devez être toujours à Mon côté, car le monde a besoin aujourd´hui, plus que jamais, de Mon aide et de la Miséricorde de Mon Divin Fils, Notre Seigneur Jésus Christ. Je vous répète que vous devez faire attention car satan est fort et sait comment vous tromper. Continuez à prier, mais sans cesse. Rappelez-vous que Mon Fils opère, encore aujourd´hui, en vos cœurs, cette réconciliation qui rend possible l´unité de l´Eglise. Conscients du don précieux que Dieu vous offre, travaillez, priez et offrez vos sacrifices, jour après jour, pour l´unité de tous ceux qui croient en Christ. Ne dites pas seulement que vous croyez en Dieu, mais soyez prêts aussi à rendre témoignage de la vérité sur Sa Résurrection. N´ayez pas peur des obstacles. Soyez courageux. Mon Fils a vaincu le monde. Si vous rencontrez des difficultés sur votre chemin, appelez Mon Fils Jésus. Il ne vous abandonnera pas. Rappelez-vous que vous avez tous reçu une part de la plénitude qui a habité Mon Fils, et qui par Lui vous est donnée pendant que vous faites votre pèlerinage terrestre en route vers l´union avec le Père. Dieu, parce qu´il est Père prévoyant, ne vous abandonnera pas. Il vous exhorte à sortir des ténèbres et à suivre Ses orientations, qui conduisent là où la vie est dans la lumière et où la peur est écartée. Mon Fils, le doux Serviteur, envoyé comme alliance du peuple saint et lumière des nations, vous enseigne combien grande et bénéfique est la force mise à disposition de la charité. Ainsi, le cœur humain devient habitat de la miséricorde et de la vérité, et l´existence quotidienne se déploie dans la justice et la paix. Alors les conflits et leur poids destructeur se dissolvent et l´esprit de chacun s´ouvre à la volonté et à la sagesse de Dieu, se conformant à Son savant dessein sur le monde. Dans ces temps qui sont les vôtres, où malheureusement, des déséquilibres multiples continuent de se produire par manque d´amour envers Dieu et envers la justice, il est plus que jamais important le témoignage de celui ou celle qui fonde sa vie sur l´écoute et la contemplation de Dieu pour servir ensuite ses frères en s´inspirant de Son amour gratuit et miséricordieux.

AIMEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES

L´amour est très important pour vous tous, c´est pourquoi vous devez toujours aimer. Efforcez-vous de suivre l´exemple du Fils de Dieu, Jésus Christ, qui a voulu sauver le monde par l´humiliation de la croix par amour de vous tous. Si vous n´aimez pas, vous ne ferez pas partie du Paradis promis. Alors, aimez, aimez, aimez. Ne gardez pas de sentiments de haine ou désir de violence en vos cœurs, mais cherchez à imiter par l´exemple et les paroles, Mon Fils Jésus. Mon Fils est votre grand ami et Il attend de vous un comportement saint, qui n´offense pas vos frères ni, surtout, le Ciel. Mon désir est grand de vous voir grandir sur le chemin de l´amour. Ne reculez pas. Remettez-vous à Moi, avec une entière confiance. Je suis votre Mère et Je viens du Ciel pour vous offrir la possibilité d´un temps de paix et d´espérance. Lorsque vous sentirez l´amour de Mon Fils en vos cœurs, vous pourrez L´imiter et L´adorer sans cesse. Si vous vous remettez entièrement dans les mains du Seigneur, vous serez capables de comprendre Son grand appel : Venez à Moi. Il est l´agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde. C´est Lui aussi qui vous attend les Bras Ouverts, car Il sait vous avoir créés à Son Image et Ressemblance. Croyez au Saint Évangile. Je prierai Dieu Père que jamais ne vous manque la parole vivante, qui vous purifie et est pour vous source de conversion. Par elle, vous commencez à vous transfigurer et à anticiper votre “vivre avec” le Père, dans l´attente de la vision prophétique de l´éternité. Si chaque matin, vous ouvrez l´Evangile, Mon Fils vous dira au plus intime de votre cœur : Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Je désire ardemment ton salut. C´est Moi, Jésus, ton Sauveur qui te parle : Ecoute-Moi, Je suis en tout Celui qui fait ta vie heureuse ou difficile. C´est Moi, dans la foi, l´espérance et dans l´amour. C´est Moi fondant une famille : c´est la vocation de la grande majorité. C´est Moi dans le service de tes frères, dans la solidarité avec ton peuple: C´est aussi la vocation de tous. C´est Moi consacrant ta vie comme prêtre, comme religieux ou religieuse : C´est la vocation de quelques-uns pour que Ma présence soit exprimée dans Mon Eglise. Ainsi votre dialogue avec Lui grandira de jour en jour et assurément votre vie changera. L´Evangile ouvre des perspectives de paix pour l´humanité en raison même du Commandement de l´amour que Mon Fils vous a donné. Il est source de véritable paix entre tous et en Dieu car c´est le Père qui est à l´origine de toute paix auprès des hommes. Je prierai pour que vous soyez bien pénétrés de l´Esprit de Paix du Christ, pour que vous deveniez constructeurs de la paix et de la solidarité. La Parole de Mon Fils vous fortifie et vous donne du courage. Efforcez-vous tous, afin que l´Evangile de Jésus soit vécu par tous ceux qui Le cherchent. Nourrissez-vous de la Parole de Dieu et de l´Eucharistie. Faites face avec courage et espérance, aux moments difficiles, aux épreuves de la vie, y compris les tentations, et surmontez-les dans la mesure du possible, avec joie. Avec grande confiance en Mon extraordinaire protection, allez de l´avant sans vous décourager. Respectez les sentiments de vos frères et mettez-vous à disposition des plus vulnérables. Si vous agissez comme je vous le demande, Jésus vivra chaque fois plus en vous, et vous deviendrez toujours plus ses instruments, comme constructeurs de paix, de fraternité, du véritable amour, de solidarité, car ce ne sera plus vous qui agirez, mais ce sera Jésus qui vivra chaque fois plus en vous. De cette façon, l´amour sera toujours mieux compris et en vous j´aurai déjà le Triomphe de Mon Cœur Immaculé.

MERVEILLEUSES SONT VOS OEUVRES Ô SEIGNEUR

Quand vous regardez autour de vous, vous sentez souvent l´interrogation pressante en votre esprit sur l´origine du monde, de l´homme, de la technique, de l´intelligence qui la produit. Sans doute, chers enfants, vous demandez-vous alors d´où naissent toutes les choses que vous admirez et vous êtes amenés à réfléchir précisément sur l´intelligence infinie, la bonté, la perfection de votre Créateur. Je vous invite alors à consoler le cœur de Dieu car Il vous aime. Si vous saviez quel amour Il a pour vous, vous pleureriez de joie. Vous connaissez Dieu par le monde créé, alors au nom de la création, proclamez Sa gloire. Ecoutez la voix du Seigneur et évitez toute espèce de mal. Prenez conscience que vous êtes importants aux yeux de Dieu. Malgré vos défauts, Mon Fils vous aime infiniment. Rappelez-vous aussi que Dieu doit être à Sa place, c´est-à-dire en premier. La créature, bien que noble et précieuse, ne peut ni ne doit Lui être préférée. Il est un Dieu jaloux. Lui seul doit être au faîte de tous vos intérêts et a tous les droits de l´exiger, précisément parce qu´Il est votre Créateur et Sauveur. Vous serez grands si vous servez Dieu : le sarment ne peut vivre s´il n´est relié à la vigne. Par analogie, l´homme qui ne se soumet pas à Dieu ou qui exclue Dieu de sa propre vie, croit peut-être s´affirmer lui-même, mais en réalité, il est condamné à la mort de l´esprit. Et la preuve de cela apparait dans les conséquences pratiques de ces idéologies qui exaltent l´homme en offensant Dieu et en lui niant le primat absolu sur toutes choses et sur l´homme lui-même. Vous êtes dans le cœur de Dieu. Il y a en vous, sans aucun doute, Son image, mais malheureusement elle est défigurée par le péché. Il est nécessaire de la restaurer, il est nécessaire de la remodeler, il est nécessaire de la sauver. C´est donc le devoir de votre vie chrétienne. Le moment est venu où vous devez insister avant tout sur la purification du cœur. Vous devez, surtout, accepter la purification des pensées, des intentions, de la volonté, des sentiments, des affections, des désirs, des passions, en somme, de tout votre monde intérieur, afin que votre attitude extérieure soit vraiment sincère, et non le fruit de ce désir de gloire humaine contre lequel Mon Fils s´est montré tant sévère. Votre grande tentation est celle du paraitre chrétien au lieu de l´être véritablement, vous laissant attirer par des engagements idéologiques et modes de ce monde, parce que, bien souvent, vous voulez plaire aux hommes plutôt qu´á Dieu. Cherchez les moyens de rendre votre précieux témoignage crédible et attirant, mais toujours avec l´intention que les hommes ne concentrent pas leur attention sur vous, mais que, à travers vous, ils puissent découvrir Dieu et parviennent jusqu´á Lui. Pour cela, vous devez vous efforcer d´être des instruments dociles dans les mains du Seigneur.

EUCHARISTIE : MON FILS EST PRÉSENT

Mon Fils est le Prêtre éternel qui est présent, comme au Ciel, dans le très Saint Sacrement. C´est précisément dans la présence de l´Eucharistie que vous comprendrez et apprécierez le mieux la signification de Ma présence au milieu de vous. Avec l´Eucharistie, vous aurez la force de mener à terme votre grande mission : vous trouverez du courage pour participer à la vie de l´Eglise. Alors, vous contribuerez à la construction de la paix et de l´amour. Il n´y a pas de véritable mission, de fait, si l´on ne vit pas en profondeur le mystère Eucharistique en communion avec Mon Fils : vivant, véritable, sacramentalement présent, Agneau Immolé pour le salut de vous tous. Par l´Eucharistie, vous avez la possibilité de valoriser votre vie. Mais vous ne pouvez pas participer à l´Eucharistie, si vous n´avez pas la véritable foi en Dieu, Un et Trine. Si vous vivez en communion avec le Christ dans une attitude de communion et de crainte, vous serez aptes á faire l´expérience du profond pouvoir spirituel de l´Eucharistie. Si vous acceptez le don du Christ avec gratitude pour tout ce qu´Il a fait pour vous, vous deviendrez aptes à faire l´expérience du profond pouvoir spirituel de l´Eucharistie. Si vous acceptez le don du Christ avec gratitude pour tout ce qu´Il a fait pour vous, vous deviendrez aptes par l´esprit Saint, à accomplir la vocation que Dieu vous a donnée comme membres de l´Église. Enfin, si vous reconnaissez en Jésus et dans le don de Son Sacrifice Eucharistique la source de cette vérité, qui est la seule qui puisse vous rendre libre, vos cœurs seront purifiés pour rendre un véritable culte à Dieu et travailler à Son Règne de justice et de paix. Exprimez votre gratitude envers Dieu pour les dons reçus, dans la participation de l´Eucharistie. L´Eucharistie est le sacrement de la paix du Christ, car c´est le mémorial du sacrifice salvifique rédempteur de la croix. C´est le sacrement de la victoire, sur les divisions qui émanent du péché personnel et de l´égoïsme collectif.

ALLEZ PAR LE MONDE ENTIER ET ANNONCEZ L´EVANGILE

Mes chers enfants, si vous voulez suivre l´exemple de Mon Fils Jésus, vous prêtres et évêques, vous devez vivre et agir de façon à vous rendre capables d´être disponibles à votre troupeau (vos fidèles), du plus important au plus petit. Vous devez vouloir être au milieu d´eux, qu´ils soient riches ou pauvres, cultivés ou nécessitant d´éducation. Avec promptitude, vous devez partager leurs joies et leurs peines, non seulement dans vos pensées et prières, mais aussi en étant concrètement au milieu d´eux, pour que, par votre présence et ministère, ils puissent faire l´expérience de l´amour de Dieu. Vous serez capables d´annoncer de manière efficace, seulement si vous écoutez la Parole de Dieu et la vivez au quotidien. Le message de Mon Fils, l´Evangile, doit continuer à être le point central de votre spiritualité, l´objet de votre prière et méditation quotidienne, pour qu´ainsi il puisse être source de votre joie et de fécondité. Soyez réconfortés par la vérité que vous ne travaillez pas seuls, parce que vous avez l´appui et la bénédiction de Mon Fils Jésus, Prince de la Paix. Proclamez Jésus et Ses Béatitudes à tous ceux qui librement choisissent d´écouter vos paroles. Proclamez l´Evangile et la croissance du Royaume de Dieu à tous Mes chers et innocents enfants, c´est le programme assumé par l´Eglise, reçu de Son fondateur Jésus, à partir du matin de Pentecôte. N´hésitez pas à tout sacrifier pour demeurer fidèles au Christ, votre bien-aimé Sauveur et Ami. Luttez contre l´indifférence religieuse, tentation très dangereuse des temps modernes. Dieu est amour : Que cette pensée de foi vous donne toujours sérénité, paix intérieur et sécurité, et fasse que votre vie soit méritoire devant Dieu. En Christ, Chemin, Vérité et Vie, toutes les promesses et espérances trouvent une réponse. En Lui, vous trouverez les dons précieux de sainteté et de perfection, car Il est le signe d´une amitié et d´un amour sans fin, d´une tendresse indescriptible du Père pour chacun de vous. Mettez toute votre énergie à conduire le peuple de Dieu sur le chemin du salut. Ne restez pas en silence devant les campagnes trompeuses qui prétendent défendre les aspects partiels de vie, mais qui de fait sont des atteintes contre le mariage et l´intimité conjugale. Fortifiez, avec l´aide de l´Esprit-Saint, le caractère de l´amour conjugal devant les modèles de couples et de familles si éloignés de l´idéal évangélique. Vous ne pouvez pas ne pas remarquer les effets délétères des campagnes agressives et de prosélytisme que les sectes fondamentalistes et de nouveaux groupes sont en train de réaliser dans votre Brésil et qui se répercutent sur les gens simples, principalement en ces dernières années. Je sais que vous avez le désir de voir la paix et le bonheur régner dans le cœur de vos frères. Vous devez donc continuer à proclamer la Parole de Dieu, l´action salvifique du Christ, au moyen des sacrements, l´acceptation et la réponse au don du salut. Je connais vos préoccupations et attentions envers les plus faibles et abandonnés. Réalisez vos œuvres sacerdotales avec amour et un dévouement sincère, pour que tous sentent la proximité de l´Eglise qui les accueille, les appuie et les aide comme une mère. Donnez une attention particulière aux plus pauvres et vulnérables. Soyez des hommes d´une incontestable intégrité et honnêteté, et donnez l´exemple d´une saine vie morale, car fréquemment, vous êtes regardés par les autres comme des modèles à imiter. Soyez humbles, car vous adopterez ainsi le style de vie simple à l´imitation du Christ devenu pauvre pour vous. Si vous n´avez pas la pauvreté en esprit, il vous sera difficile de comprendre les problèmes des faibles et des oubliés. Mettez-vous à disposition des pauvres et des nécessiteux afin qu´ils puissent s´approcher de vous et s´ouvrir à vous sans gêne. Faites du Christ la force centrale de votre vie et réalisez la tâche qu´Il vous a confiée dans la construction de Son Royaume. A l´exemple de Mon Fils Jésus, vous devez avoir de la prudence, maturité et humilité pour travailler en harmonie et sous l´autorité légitime pour le bien du Corps du Christ, et non de façon arbitraire et indépendante. Soyez des hommes de prière devant le Saint Sacrement et demandez à Mon Fils Jésus cet esprit de véritable adoration, afin de vous imbiber de l´amour du Christ. Ainsi, vous pouvez imiter Mon Fils et rendre votre ministère fructueux. Faites tout à la lumière de l´Évangile, afin de préparer l´avènement du Règne de Dieu, qui sur la terre, est déjà en germe dans l´Église et attend son achèvement au Ciel. Soyez fidèles à votre Sainte Église, pour qu´Elle soit lumière du monde et sel de la terre, ferment de libération et de promotion de l´homme non seulement sur un plan naturel, mais aussi surnaturel, annonce d´une perspective de salut et de dignité qui dépasse les limites de la nature humaine et rejoint la condition des enfants de Dieu. C´est le moment propice pour que vous puissiez tous réfléchir sur le devoir grand et assidu de travailler à la propagation du Royaume de Dieu, en obéissance au commandement de Mon Fils Jésus. Vous qui avez déjà le don merveilleux de la foi et qui avez la joie de participer aux mystères salvifiques, vous ne pouvez pas ne pas répondre aux grâces reçues, principalement par un engagement renouvelé, aujourd´hui et toujours, à faire que votre foi grandisse au-dedans de vous, se consolide en fidélité et se traduise en collaboration effective dans la propagation du Royaume de Dieu, royaume de paix, d´amour et d´espérance. La vie de l´Église en chacun de ses ministres est une vie en Christ, dans l´Esprit Saint, une vie de grâce et de sainteté, nourrie par la parole de Dieu et par la participation aux sacrements et dans une lutte constante contre la tentation et le péché. Votre principal objectif en tant que pasteurs du Peuple de Dieu est de fortifier la communion des fidèles avec la Sainte Trinité. Je vous demande d´être de véritables amis de votre peuple, lui offrant toujours l´exemple du Bon Pasteur. Comme prêtres et ministres de Dieu, veillez sur votre troupeau. Un grand nombre d´entre vous ne sont déjà plus fidèles à la volonté du Seigneur. C´est le moment du grand retour au Dieu du Salut et de la Miséricorde. Le moment est venu où vous devez écouter le successeur de Pierre et le vicaire de Mon Fils, le Pape Jean-Paul II. Souvenez-vous que votre responsabilité est grande. Souvenez-vous des pauvres âmes qui ont besoin d´être sauvées par votre intermédiaire. Le moment est venu où vous devez vous vêtir de votre habit ecclésiastique et vous asseoir au confessionnal, afin que les âmes assoiffées de Dieu cherchent Sa Miséricorde par votre intermédiaire. Elles ressentent le besoin du sacrement du pardon ; c´est pourquoi vous devez vous mettre à leur disposition. Rappelez-vous que Dieu désire votre aide et votre disponibilité. Si vous suivez le chemin que Je vous indique, vous marcherez vers le Paradis. Vous avez, sans aucun doute, une grande et particulière responsabilité dans la préparation au mariage et le soutien de la famille chrétienne comme réalité surnaturelle. Mais il revient aux conjoints une compétence spécifique et irremplaçable de vivre en premier la réalité de l´amour et de la personnalité familiale. L´évangélisation dans sa grandeur ne peut se passer de l'apport des familles chrétiennes au Brésil. Offrez votre culte à l´unique Dieu véritable et observez Ses commandements. Vous êtes appelés un par un à témoigner du Christ par votre propre pardon, votre participation altruiste et service, par votre prière. Dans un certain sens, le monde devient acroatique. Le moment est venu où vous devez être des maitres capables d´enseigner car le désir est grand pour beaucoup de connaître les valeurs transcendantales. Comme prêtres, vous êtes aussi éducateurs du peuple de Dieu, car il a besoin d´une parole de réconfort qui l´encourage dans ses légitimes aspirations. Votre engagement est surtout celui de potentialiser et de développer avec joie la tâche qui vous est confiée. Je vous invite à avoir des sentiments de gratitude envers Dieu qui vous a donné la possibilité d´être des disciples de Mon Fils Jésus. Remerciez, surtout, parce qu´Il est avec vous. C´est toujours Lui qui dispose et prépare les cœurs : de ceux qui prêchent et de ceux qui accueillent la Bonne Nouvelle. Continuez à aimer le Pape, à prier pour lui, à suivre ses exhortations. Il a besoin de votre foi, que vous démontrez en servant avec fidélité la Sainte Église Catholique. Efforcez-vous, je le répète, de transmettre la Bonne Nouvelle à tous les peuples, de façon que non seulement ils gardent la loi de Dieu, mais aussi qu´ils diffusent leur propre nature en tant qu´êtres humains, créés à l´Image et à la Ressemblance de Dieu et dotés d´une dignité innée et inaliénable qui doit être respectée en toutes circonstances. C´est le moment propice de vous dédier aux grandes tâches de transmettre la foi, pleine et entière à chaque génération, de protéger la vie familiale de tout ce qui peut l´affaiblir et de répondre aux nécessités de vos concitoyens, particulièrement les pauvres, les malades et ceux qui souffrent, ceux qui manquent d´instruction, marginalisés dans le processus de croissance et de développement. Ensemble avec vos évêques, vous devez conduire l´Église du Brésil à la plénitude de la Vérité, à la plénitude du Christ. Vous avez été investis par l´Esprit Saint donné à l´Église par Mon Fils Jésus, pour être capables d´enseigner les chemins de Dieu dans la vérité. C´est votre vocation et votre ministère. Christ, qui vit dans Son Église, Une, Sainte, Catholique et Apostolique, rassemblée dans toutes les parties du monde, attend de vous ce service.

OÙ EST LA VÉRITÉ ?

La vérité n´est gardée intacte que dans l´Église Catholique. Fondée sur la base des apôtres, l´Eglise Catholique s´est étendue jusqu´aux extrémités de la Terre. Et la foi chrétienne, apostolique et catholique est parvenue à votre cher Brésil. C´est ainsi qu´a commencé l´édification du royaume de Dieu, par l´œuvre des envoyés, des continuateurs des apôtres. L´Église est sacrement du salut pour vous tous, car Mon propre Fils, Jésus Christ, l´a remise à Pierre en disant : “Ce que tu lieras sur la Terre sera lié au Ciel, et ce que tu délieras sur la Terre sera délié au Ciel”. Par conséquent, en dehors de l´Église, le salut devient difficile. Résistez à la tentation d´abandonner votre Église. Ne prêtez pas l´oreille aux faux prophètes. Je vous répète que la vérité n´est gardée intacte que dans l´Eglise Catholique. La croissance des sectes dans votre nation est grande et le moment est venu où votre Mère Céleste vous dit : Assez ! N´offensez pas davantage Mon Fils Jésus. Actuellement, les causes qui favorisent la diffusion des sectes dans votre nation sont : L´insuffisance de l´instruction religieuse, l´abandon dans lequel se trouvent certaines communautés, particulièrement en zones rurales et suburbaines, le manque d´attention personnalisée envers les fidèles, le besoin d´une authentique expérience de Dieu et d´une liturgie plus vivante et participative. Je sais que beaucoup d´entre vous sont engagés en ce sens, mais aussi qu´un autre grand nombre ne se préoccupe même pas de mener à bien la charge qui leur a été confiée. Approfondissez les richesses inépuisables de la Parole de Dieu, qui illumine et sauve. Préparez vos cœurs avec humilité pour accueillir les vérités divines, avec l´esprit libre de tout préjugé humain. En d´autres termes chers enfants, apprenez à vous éloigner un peu de la terre et à vivre tournés vers les choses du Ciel afin atteindre une fervente intimité en Christ, qui est le révélateur des vérités éternelles, et qu´à votre tour vous conduisiez les autres à la lumière de la foi. Sachez que la véritable sagesse est celle qui vient de Dieu.

NE VOUS LAISSEZ PAS TROMPER PAR LA PSEUDO SAGESSE.

L´Eglise, à partir d´une position de pauvreté et de liberté par rapport aux pouvoirs de ce monde, doit annoncer avec courage la loi de l´amour fraternel, la nécessité de communion et de solidarité entre les hommes, les inévitables exigences de la justice, l´espérance lumineuse de la vie éternelle. Car Dieu qui est au centre de la vie et de l´histoire continue à appeler les hommes et les femmes, enfants et anciens, sages et illettrés, pauvres et riches, pour leur offrir à pleines mains les insondables richesses de Son amour. Par conséquent, vous ne devez pas épargner vos efforts pour assumer cette responsabilité prioritaire et de telle transcendance pour le présent et l´avenir de l´Eglise dans votre Brésil. Dans ce sens vous devez vous sentir engagés, offrant votre contribution généreuse pour une meilleure formation de tous ceux qui ont besoin de rencontrer Mon Fils Jésus, car malgré leur peu de connaissance, ils savent que Mon Fils est le chemin, la Vérité et la Vie. Transmettez toujours l´authentique fraternité sacerdotale pour que vos fidèles se sentent toujours confortés par vos attitudes ministérielles et puissent toujours trouver l´encouragement nécessaires pour accomplir leurs engagements auprès de Dieu et de la Saint Eglise. Ne vous découragez jamais. Ayez confiance. Ayez du courage. Sans doute, nombreux sont les défis que vous devez affronter pour que le message salvifique de Jésus Christ résonne avec plus d´ardeur et soit présent chez tous les foyers brésiliens. Avec une vive espérance dans l´amour miséricordieux de Mon Fils, ayez confiance que tout ceci surgit sous l´action de l´Esprit Saint, une croissante rénovation de l´Église, dans ses structures, charismes et ministères qui la rend plus vivante, présente et agissante comme sacrement de salut entre les hommes. C´est Mon désir et le désir de Mon Fils.

JE VOUS DEMANDE LA CONFIANCE

Ne vous effrayez pas devant les difficultés. En un certain sens, c´est normal qu´elles existent, car affrontées et résolues avec l´aide de Dieu, elles donnent l´occasion de promouvoir et fortifier votre vertu. Chers prêtres : avec prudence et sagesse, encouragez les efforts, corrigez les abus, protégez les faibles, orientez toutes les énergies vers une plus grande capacité à donner et recevoir. Vous tous, par la prière et la réflexion, pouvez offrir la lumière de l´Evangile et le rayonnement de son idéal éthique et spirituel. Votre vie doit s´appuyer sur la foi et l´amour de Dieu et respirer la fidélité et générosité, afin qu´elle soit source de satisfaction pour vous-mêmes et pour les personnes à qui vous rendez service par amour du Seigneur. Mon Fils vous a clairement manifesté Sa volonté et vous a laissé l´exemple émouvant de l´amour qui vous est nécessaire dans l´exercice de votre noble et grande mission. Lui qui a fait entendre les sourds et parler les muets, sera toujours près de vous par Son Amour Tout-puissant, afin que votre œuvre produise des fruits abondants pour le Royaume des Cieux. Le Dieu de l´Alliance est le Dieu qui libère et qui sauve. C´est Dieu qui manifeste aux hommes Sa providence et sollicitude paternelle. Je souhaite que Ma présence soit pour vous tous l´occasion providentielle de renouveler l´effort de conversion au Christ, lequel s´appuie sur la réflexion et la prière, mais aussi sur la vie sacramentelle. Faites place en ces temps au sacrement de Pénitence ou Réconciliation, qui restitue la pleine intimité des âmes avec Dieu. Ouvrez vos cœurs à Celui qui voit dans le secret et qui est votre Père et Sauveur. Laissez Mon Fils régner dans l´intimité de votre cœur. Ne lui marchandez pas votre confiance et générosité. Il sera avec vous. La mission qui vous attend est noble et la récompense sera grande si vous Lui êtes fidèles.

IL FAUT CROIRE

Sachez que la force du marcheur est la foi. N´oubliez pas que la vie chrétienne est un pèlerinage et que la foi est votre viatique, votre besace pour la route. Cherchez en Christ le courage et l´enthousiasme pour témoigner de l´espérance qui habite en vos cœurs. Vivez en union avec le Christ, avec une foi ardente dans la prière, pour pouvoir toujours trouver en Lui la force nécessaire pour persévérer et devenir comme Lui. Persévérez dans votre prière au Seigneur et que jamais votre espérance ne s´éteigne. Avec foi dans le Dieu unique qui est le Créateur du Ciel et de la Terre, de tout ce qui est visible et invisible, vous disciples de Mon Fils, aspirez à travailler à promouvoir la paix et l´harmonie entre tous les peuples de la terre. Consolidez la foi de votre baptême, écoutez la Parole de Dieu, non comme un enseignement, mais comme la parole personnelle du Seigneur qui vous aime en S´adressant à chacun de vous. Dans la réflexion et la prière, assimilez Son message de vérité et de salut. Dans les échanges entre vous et avec les anciens, voyez quel est le chemin à prendre. La Parole de Mon Fils est en vérité la sève qui passe du tronc à la branche que vous êtes tous et chacun. Vous êtes venus de Dieu et vers Lui vous marchez. Vous êtes tous dans les mains du Seigneur. Et je vous répète que vous êtes aimés, un par un, par le Père, dans le Fils par l´Esprit Saint. Malgré votre infidélité, le Seigneur ne vous abandonne pas. Glorifiez Son nom car Il s´intéresse à vous et veut vous sauver. Éclairés par la foi et par l´Evangile de Mon Fils, soyez fidèles à l´action de l´ Esprit Saint afin de répondre aux divergences qui vous attendent. Mon Fils vous a enseigné comment vous devez procéder pour participer à Sa vie. Il s´est livré pour vous afin de vous libérer du péché et de la mort, et par Sa Résurrection, Il vous a ouvert les portes qui vous conduisent au Paradis. Par conséquent, demeurez fermes dans la foi. Vivez-la avec simplicité et sincérité. La foi vous fait connaitre la vérité définitive des choses, des personnes et de Dieu. La foi ne vous retire pas du monde, des amis que vous avez et des choses que vous aimez faire. En embrassant la foi et en vous laissant aimer par le Christ, vous ne fuyez pas de vous-mêmes ni des autres mais vous trouverez le vrai sens de la vie dans la foi. N´ayez pas peur de la vérité. Elle est la grande force capable de conduire au salut. Suivez fidèlement le Christ et Son Eglise. Le monde a soif de Dieu et des valeurs spirituelles. Pour mener à bien cette action, il faut que chacun de vous se laisse éclairer par la parole de Dieu, au travers d´une liturgie constante et méditée. Sachez écouter les enseignements de vos évêques et de vos prêtres, qui sont de vrais maîtres en vertu de la mission reçue. Soyez vigilants, généreux et perspicaces en discernant les rôleset les responsabilités qui vous ont été confiées. Tous, vous êtes appelés à contribuer au plan du salut. Soyez des hommes de foi ; pour ce faire il faut vivre avec assurance et en accord avec la foi le baptême et les engagements qu´il implique. Levez votre drapeau en faveur du pape et des évêques en communion avec lui. L´égoïsme et le luxe, l´irresponsabilité devant les problèmes et les souffrance des plus vulnérables continuent à vous tenter, et le chrétien lui-même s´endort trop souvent dans ce style de vie. Si vous voulez imiter le Seigneur qui est Saint, cherchez à aimer votre prochain car Dieu vous aime et est bon avec vous. Il est nécessaire d´ aimer Ses commandements et de croire en Ses promesses. Si vous n´appréciez pas la loi de Dieu avec amour, difficilement vous ne saurez la garder. Si vous désirez une grâce bien concrète, votre cœur doit demeurer tranquille. Ainsi on marche vers le vrai bonheur. Dites à tous que Dieu est vérité, que Dieu existe. En messagers du bonheur, dites à tous vos frères qu´Il est Père et veut tous vous sauver. C´est pourquoi Il vous a donné Son Fils, votre Sauveur. Témoignez de la vérité que Mon Fils vous a communiquée. Ne perdez pas de temps. Ecoutez aujourd´hui ce que Dieu a à vous dire. Priez pour le Saint Père, afin qu´il continue de porter son message de foi et d´espérance à tous ceux qui ont besoin de l´amour de Dieu. Priez pour lui, parce qu´il est trahi, abandonné et ignoré par ses plus proches collaborateurs. Je viens du Ciel avec le cœur plein de joie pour vous consoler et vous donner du courage. Avancez avec Moi dans l´obéissance, dans la prière, la disponibilité et la confiance. Mon Fils vous a révélé le mystère de la vie divine. Il vous a parlé du Père qui vous aime et veut vous voir heureux et saints. Lui-même S´est présenté à vous comme le Fils, l´envoyé du Père. Il a annoncé la venue du Saint Esprit, qui viendra continuer Son œuvre au milieu de vous. Ses dernières paroles adressées à Ses apôtres, avant l´ascension, ne pouvaient être plus claires explicitant ainsi les personnes divines : “Baptisez au nom du Père, du Fils et de l´Esprit Saint”. C´est pourquoi vos actions doivent être réalisées en invoquant la très Sainte Trinité. Soyez heureux parce que le Père vous aime et vous a tant aimé qu´Il vous a envoyé Son Fils pour vous sauver. Sachez que vous êtes réconciliés avec le Père par l´œuvre du Christ. Même lorsque vous vous trouvez au milieu de difficultés, ne vous découragez pas car en vous brille l´espérance de parvenir jusqu´á Dieu. Et cette merveilleuse espérance est alimentée par la présence de l´Esprit-Saint en vous, le don divin promis par Jésus Ressuscité. Priez Dieu Père, implorant sur vous l´Esprit-Saint, l´Esprit de vérité qui vous transmet l´amour du Père et vous conduit, en vous aidant à être fidèles à l´appel de Dieu. Soyez dociles. La docilité à l´Esprit-Saint qui vous accompagne et vous transmet l´enseignement de Mon Fils Jésus vous conduit à valoriser constamment votre vie en fruits de sainteté.

VOTRE TÉMOIGNAGE SINCÈRE

N´ayez pas peur de parler de Mes messages. Ne laissez pas enterrées les vérités que Je vous communique, mais proclamez-les à tous ceux qui ont besoin de la Miséricorde de Dieu. Laissez-vous conduire par la main du Seigneur. Convertissez-vous si vous voulez être heureux. Priez. Témoignez de votre foi par la prière et la conversion. Je ne viens pas pour vous obliger, mais avec un amour de Mère, pour vous conduire au Paradis. Je me répète à vous demander la confession hebdomadaire. Confessez-vous chaque semaine et ne cachez aucun de vos péchés. Si vous faites une bonne confession, et que le prêtre au nom de Mon Fils, vous pardonne, votre âme sera sauvée. N´accumulez pas les péchés pour pouvoir vous confesser. Faites-le à chaque fois que vous avez besoin du pardon et de la Miséricorde de Dieu. Il y a un danger de condamnation éternelle pour ceux qui ne se préoccupent pas de la confession. Priez, car c´est seulement par la prière que vous serez capables de comprendre la signification des messages que Je vous transmets. Ne commencez aucun de vos travaux sans la prière. Mon Fils vous connait par votre nom et sait ce que vous avez dans votre cœur. Laissez-vous guider par Celui qui a les paroles de vie éternelle. Mon Fils attend que vous fassiez quelque chose d´important pour Lui. Ne laissez pas enterrés les talents qu´Il vous a offert. Soyez en Christ les distributeurs de Ses grâces et bénédictions. Ainsi, vous montrerez la présence et la bonté de Mon Fils à tous vos frères. Tous, vous devez prendre conscience qu´il est nécessaire de semer l´amour. Ayez la certitude que vous êtes tous en Mon Cœur. Et vous, plus que jamais, ayez courage, foi, espérance et confiance. Gardez Mes paroles en vos cœurs et transformez-les en vie. Par ces messages, je désire vous conduire à Mon Fils, car Il est le Chemin, la Vérité et la Vie. Ayez la certitude que Je suis toujours avec vous pour que vous deveniez en tout semblables à Mon Fils. Quand vous êtes fatigués et découragés, venez à Moi et Je vous donnerai la joie que seul le Ciel peut offrir. Quand vous découvrirez le vrai sens de Ma présence, vous aurez toujours avec vous les bénédictions de Dieu Père et Créateur. Le chemin que vous devez parcourir est celui de la conversion et de la pénitence, de l´humilité et de l´amour. Soyez de véritables frères de vos évêques et de vos prêtres. Cherchez avec compréhension et compassion partager leurs responsabilités et les revigorez dans leur identité, comme ministres de la parole et des sacrements. Ayez une profonde et ferme espérance que demain sera plus riche de la présence de Dieu. Rejetez la violence, rejetez le mépris, refusez le mensonge ou la malhonnêteté. Prenez des risques, s´il le faut, mais demeurez fidèles à l´amour préférentiel envers les pauvres et les petits. Respectez la dignité de tout homme, même s´il vous a déçu. Sachez pardonner et vous réconcilier, parce que vous êtes les témoins du Christ, qui a donné sa propre vie pour la multitude, dans l´amour infini qui est au Cœur de la Vie de Dieu et qu´Il vous a concédé de partager avec Lui. Je vous répète : Dieu appelle chacun de vous à développer les talents qu´Il vous a offert. Ne restez pas les bras croisés. Allez de l´avant. Sachez tous que la réponse à l´appel de Dieu est libre. Cela se voit clairement dans l´Evangile : Un jeune homme s´en va pour ne pas renoncer aux richesses alors que Mon Fils l´aimait.

CRÉÉS À SON IMAGE ET RESSEMBLANCE

Vous avez reçu la vie de votre Créateur par vos parents, ainsi que la force de votre esprit et votre capacité à aimer. Le moment est venu où vous devez forger votre personnalité. Soyez persévérants. Soyez francs. Soyez loyaux, dignes de la confiance de vos frères, de vos compagnons, des plus jeunes qui vous suivent. Vous savez bien que si vous voulez tout recevoir sans donner le meilleur de vous-mêmes, vous ne serez pas heureux. Ce que vous apprenez ne vous donnera pas de satisfaction, sinon par une constante application. Respectez votre corps. Ne prenez pas le risque, par inconscience, de la maladie et de l´accident. Ne vous laissez pas conduire par l´attrait, sans fruits, de l´alcool et de la drogue, qui vous réduisent à l´esclavage. A l´intérieur de vous-mêmes, écoutez votre conscience qui vous appelle à être purs. A propos du mariage, Je vous répète que le sacrement du Mariage est une chose sérieuse, le fondement pour un édifice solide. Un foyer ne peut s´alimenter avec le feu du plaisir qui brûle rapidement comme une poignée d´herbes sèches. Les rencontres passagères ne feront que caricaturer l´amour, blesser les cœurs et offenser le plan de Dieu. Si vous mettez votre confiance en Christ, vous pouvez conduire votre vie avec générosité dans la pureté de l´Évangile. C´est vrai pour la morale familiale, C´est vrai pour la pratique de l´honnêteté en présence des bons, c´est vrai dans tous les champs de la solidarité, dans laquelle chacun est responsable, pour sa part de ce qui fait vivre vos frères et vos sœurs. Votre responsabilité ne sera pas mûrie si vous ne détruisez l´individualisme qui vous fait fuir les autres. Le dialogue est source de sagesse. Le partage est source de richesses. C´est dans l´ambiance de travail, dans la communauté étudiante, de loisirs, de quartier, que chacun acquiert sa véritable dimension d´homme. Cherchez à vous réunir en groupes. Ouvrez ensemble l´Evangile, cherchez ce que le Christ et la Saint Eglise Catholique vous disent, afin d´agir avec vos compagnons de route, de réagir positivement face au laissez-faire ou à l´individualisme qui bloque la Société. Allez de l´avant, toujours avec courage et confiance. Préparez-vous ensemble, partagez votre amour de tout votre cœur. Donnez un visage jeune à tout ce que vous faites, partout où vous allez. Rappelez-vous que votre principal objectif doit être la gloire de Dieu et le salut des âmes. Pour que votre témoignage soit crédible, votre vie doit rayonner de joie et de courage, même devant l´adversité. Mais cela ne sera possible que si votre vie intérieure se réalise en intime communion avec le Christ, nourrie par la prière personnelle et par la pratique de la charité. Dans la mesure où votre croissance se fera en suivant le modèle de Mon Fils, vous deviendrez un signe d´espérance et une proclamation vivante de la résurrection. Ne perdez pas l´espérance. Ne vous découragez pas devant les difficultés. C´est à travers elles que vous devez témoigner de votre choix fondamental et de votre relation avec mon Fils Jésus. De cette façon, vous arriverez à la Patrie, à la Maison de Dieu. Dépassez-vous vous-mêmes. Voici votre chemin spirituel, le chemin qui vous interpelle et invite chacun de vous, surtout vous les jeunes, parce que Mon Fils est pour vous de façon particulière le Chemin, la Vérité et la Vie. Mon Fils vous a devancé pour vous apprendre la façon de vous dépasser, de trouver la vie avec Lui, de réaliser en Lui votre vie, votre chemin, pour vous enseigner la façon de découvrir en Lui la plénitude de la vérité.

LA JOIE DE VOTRE PRÉSENCE

Vous êtes aujourd´hui réunis dans la prière pour que le don incommensurable de la foi soit vécu plus consciemment et partagé plus généreusement par chacun de vous pour que chaque brésilien se sente engagé personnellement dans l´Évangélisation, en priant, en donnant le bon exemple et en aidant. En ce jour, Je vous accueille tous en Mon Cœur Immaculé. Mon Cœur est le lieu sûr vers lequel je désire vous conduire afin de vous éloigner des intrigues de Mon adversaire. Mon Cœur est le remède à votre douleur et le lieu où vous serez protégés au moment de la grande tempête. Soyez attentifs et vigilants, car Satan veut utiliser contre vous tous les moyens pour vous éloigner du chemin du Salut. Priez. Ecoutez ce que vous dit maintenant votre Mère Céleste. Je viens du Ciel pour vous conduire sur le chemin du Salut. Ecoutez-Moi. Je ne suis pas venue pour vous obliger, mais pour vous dire : lisez et croyez à l´Évangile. Ecoutez ce que vous disent vos supérieurs ecclésiastiques. Ne condamnez personne, mais priez pour ceux qui sont loin de Dieu. Rappelez-vous que Dieu seul est le Juge Suprême. Comme fils de Dieu, créés à Son Image et Ressemblance, vous ne pouvez rester les bras croisés, mais vous devez, avec courage, donner une opportunité pour que les autres puissent Le rencontrer. Je connais vos failles, mais je sais aussi qu´il y a une grande réserve de bonté en vos cœurs. Vous n´êtes pas réprouvés, mais vous êtes invités à témoigner que vous êtes du Christ et qu´à Son exemple vous devez toujours faire le bien. Votre vie est riche de grâces et de Bénédictions. Et comme Mère, je désire vous assurer que vous êtes proches du Cœur de Dieu. Mon Fils est la vérité qui éclaire, libère et donne sens à la vie ; C´est la réponse complète aux interrogations profondes de l´homme. La Vérité qui est Christ, la Vérité qui a Christ doit devenir Lumière pour les autres, pour le monde. Je prierai pour que Dieu Tout-Puissant continue de vous donner les dons de la sagesse et de compréhension, pour qu´ainsi, dans votre noble mission, vous puissiez offrir une direction inspirée et rendre service de façon chaque fois plus généreuse, en répondant aux plus grandes aspirations de votre peuple et en faveur du bien authentique de l´homme, de la femme et des enfants partout au Brésil. Efforcez-vous afin qu´un nombre toujours plus grand d´enfants et de jeunes, qui vivent en situation de marginalisation, puisse connaitre et rencontrer Christ comme Sauveur. Reconnaissez toujours la grande mission de vos évêques et prêtres. Priez pour eux. Cheminez avec eux. Vivez une pleine communion qui, en vous unissant chaque fois plus au Christ, Chemin, Vérité et Vie, fasse de votre vie un témoignage vivant de votre foi. Vous qui m´écoutez, stimulez à la lumière de la foi chrétienne ceux qui ont faim et soif de Dieu, à la connaissance de l´univers créé par Lui. Allumez chez eux l´amour de la Vérité qui exclut la superficialité dans l´apprentissage et le jugement. Ravivez le sens Chrétien qui rejette l´acceptation ingénue de nombreuses informations. Guidez-les vers l´ordre, la méthode, le respect et le sens des responsabilités. Soutenez-les par le sacrifice et la persévérance nécessaires au labeur ardu du quotidien.

MÈRE ET REINE DE VOTRE NATION

Ici, dans votre nation où Mon adversaire a réussi à séduire vers l´erreur un grand nombre de Mes pauvres enfants, je désire avec votre aide réaliser de grands prodiges dans le silence et la discrétion. Mon Cœur se brise en constatant qu´un grand nombre des plus défavorisés est traité comme des animaux sans valeur. Je vous rappelle qu’eux aussi, comme vous, ont de la valeur aux yeux de Dieu et que pour Moi, ils sont des trésors précieux. Je souffre pour ceux qui souffrent de la misère et de la faim. Je souffre pour ceux qui, fréquemment, sont victimes de la haine et la violence. Je suis venue pour vous réconforter et vous aider. Je ne suis pas venue pour vous condamner, mais pour vous montrer la volonté du Seigneur. Voyez comme souffrent les pauvres. Nombreux sont les déplacés et réfugiés, ceux qui souffrent par manque d´amour et d´espérance, ceux qui succombent au mal et se ferment à toute lumière spirituelle, ceux qui ont le cœur plein d´amertume, victimes comme ils sont de l´injustice et de la prédominance des plus forts. L´égoïsme prend la place du courage moral et de la solidarité. La valeur propre est alors mesurée en termes d´avoir et non de l´être. Ainsi se forme une atmosphère de grandes et petites injustices et d´innombrables formes de violence. Ce qui est considéré comme une véritable liberté, en réalité n´est qu´une forme d´esclavage. La violence qui se perpétue au Brésil n´offre aucune solution pour les véritables problèmes de votre peuple. Ce n´est pas la méthode choisie par le peuple de Dieu. Elle n´offre aucune vérité qui puisse attirer et convaincre les esprits et les cœurs du peuple souffrant. Son unique expression est la peur et la destruction qu´elle produit. Le monde, dans lequel une grande partie est marquée par l´avidité de l´exploration et par le mépris des plus faibles, doit changer son comportement et accueillir avec un esprit fraternel tous ceux qui souffrent dans leurs corps comme dans leurs âmes. Aujourd´hui, une grande partie de l´humanité est conduite par la force de ceux qui s´opposent à Dieu et ainsi, jour après jour, un grand nombre d´âmes se précipitent en enfer. Je vous invite donc au grand retour à Celui qui est votre Père Miséricordieux et qui vous attend les bras ouverts. Ne vous laisser pas mener par les insinuations de Mon adversaire. Écoutez ce que vous dit votre Mère Céleste, la Femme revêtue de Soleil. Je désire embrasser chacun des brésiliens et les conduire par des chemins sûrs. Je vous aime tous, même ceux qui s´éloignent de Dieu et de Moi-même. Je prie Mon Fils pour chacun de vous, pour ceux qui sont victimes de la haine et de la violence. Je souffre pour ceux qui méprisent les messages de paix et de salut que Mon Fils vous a proposé. Je ne suis pas venue du Ciel pour vous sauver mais pour vous offrir la possibilité du salut. Les appels à la conversion de mon Fils ne sont pas acceptés et, à cause de cela, de nombreuses âmes courent le danger de se perdre éternellement. Vous qui M´écoutez, Je vous appelle à prier votre ange gardien, car à lui aussi incombe le grand devoir de vous protéger des pièges de Mon adversaire. Ne vous découragez pas car vous avez au-dessus de tout la protection de Dieu, votre Père. Satan a réussi à répandre ses erreurs partout. Même au sein de l´Eglise, il a réussi à tromper beaucoup de gens, les faisant adhérer à des enseignements erronés, comme ceux de la théologie de la libération, et nier ce qu´a prêché la successeur de Pierre et vicaire de Mon Fils, le pape Jean-Paul II. Si l´humanité ne revient pas à Dieu par le chemin de la conversion, un grand châtiment ne tardera pas à tomber sur vous. Le moment est venu ou vous devez accueillir tout ce que Je vous ai transmis. Si vous accueillez Mes appels, vous contribuerez au début du grand triomphe de Mon Cœur Immaculé. Écoutez-Moi. Je désire être à votre côté, en accompagnant vos pas et en intercédant pour que vous puissiez faire tout ce que Mon Fils vous dira. Vous marchez vers un avenir inconnu, mais certainement plein de potentialité et d´optimisme pour le Royaume de Dieu. Rappelez-vous que vous portez tous le poids de vos responsabilités devant les souffrances de vos frères. Reconnaissez humblement vos péchés, origine première de tous les maux qui affligent le monde. Soyez des constructeurs de la paix et revenez au Dieu du Salut. La paix entre vous est une tâche ardue à laquelle vous devez collaborer généreusement. La paix ne peut être obtenue par le chemin de l´intransigeance ni de l´égocentrisme. Au contraire, elle s´obtiendra si vous vous ouvrez à la confiance, la compréhension et à la solidarité qui vous rend frères et sœurs, vous les hommes et femmes qui habitez en ce monde, créés par Dieu pour que vous puissiez avoir part à Ses bien de façon équitable. Si vous cheminez avec le Christ, si vous le prenez comme compagnon de voyage qui vous indique le chemin, vous irez vers le Paradis pour lequel uniquement vous avez été créés. La voix du Seigneur est Sa présence en vous par le Baptême. Chacun de vous doit discerner l´appel qui vous est adressé. Cependant, pour le prêtre, c´est l´Eglise qui a la charge de confirmer officiellement l´appel et de confier une mission. Je prierai le Seigneur pour qu´ Il vous aide à trouver votre chemin à Sa Suite. Si vous vivez selon le désir de Mon Cœur, votre foi sera fortifiée et revitalisée, et votre compréhension des principes, idéaux et enseignements de l´Eglise, Une, Sainte, Catholique et Apostolique seront pleines d´enthousiasme. Ayez confiance dans l´Amour Miséricordieux du Seigneur. Ne doutez jamais du pardon de Dieu. Repentez-vous avec sincérité et ouvrez intérieurement votre cœur au Seigneur, pour redécouvrir que vous avez beaucoup de valeur à Ses yeux. Pour répondre aux appels de Dieu, vous devez vous approcher du Christ, la source d´eau vive qui vous fortifie et vous purifie. Ma présence vous apporte plus d´espérance, amour et foi. Je vous invite à découvrir en vous-mêmes les richesses du don de Dieu. Ecoutez par Mes messages, Christ, votre Sauveur. Il est le Bon Pasteur qui connait Ses brebis et qui donne Sa vie pour vous sauver du mal et du mensonge, pour vous éloigner des mauvais chemins et vous empêcher de tomber dans l´abîme. Vivez dans la certitude de la rencontre définitive avec Celui pour qui vous avez vécu, dans lequel vous avez cru et espéré.

CHRIST EST VOTRE ESPÉRANCE

Avec (le) Christ, vous obtenez la rémission des péchés, et de cette façon, le monde trouve la réconciliation avec Dieu en Christ. Prenez un temps d´arrêt et imaginez comme est grand l´amour de Jésus pour vous. Le Sacrifice de la Croix, réalisé par amour, a sans aucun doute un pouvoir rédempteur : l´amour est plus fort que le péché. Dans l´amour de Mon Fils, le monde et, surtout l´homme, a été réconcilié avec Dieu. L´amour que Jésus vous a offert sur la Croix possède ce pouvoir victorieux : Il unit avec le Père tout ce qui, à cause du péché, s´est séparé de Lui. Ce qui, à cause du péché, s´était opposé à Dieu, est de nouveau en Christ orienté vers le Créateur et Père. Acceptez les enseignements que Jésus vous présente par Son Évangile. Acceptez les vérités que l´Eglise du Christ vous présente. L´Eglise Catholique est réconciliatrice, dans la mesure où elle montre les chemins et en offre les moyens. Les chemins sont exactement celui de la conversion du cœur et de la victoire sur le péché, que ce soit l´égoïsme ou l´injustice, l´arrogance ou l´exploitation de l´autre, l´attachement aux biens matériels ou la recherche sans freins de la violence. Les moyens du Salut sont ceux de l´écoute fidèle et amoureuse de la Parole de Dieu, de la prière personnelle ou communautaire, et surtout des sacrements, véritables signes et instruments de réconciliation entre lesquels se détache particulièrement à cet égard, celui qu´avec raison vous appelez le sacrement de Réconciliation ou de Pénitence. Dieu soutient la persévérance et le courage de tous ceux qui travaillent véritablement et avec amour fraternel à la divulgation de Mes Messages. Sachez que pour tout ce que vous faites en Ma faveur, vous aurez le double en récompense. Redoublez d´efforts pour rendre la communion de l´ Église chaque fois plus intime entre vous et pour rendre plus forte la solidarité entre tous les brésiliens. Vous êtes des témoins attentifs de l´amour de la Sainte Trinité, qui a été infusée dans votre âme le jour de votre Baptême. Avec la certitude de ce souffle trinitaire de disponibilité amoureuse et harmonieuse des intentions, affrontez avec courage les grands défis que le monde vous présente. Préparez-vous pour être les dispensateurs des dons de Dieu avec un cœur ouvert à tous. Offrez aussi à tout le peuple de Dieu les moyens d´approfondissement de sa vie spirituelle, de façon qu´en découvrant chaque fois plus la joie de la beauté de l´amour de Dieu, dans l´esprit des Béatitudes, ils renouvellent le dynamisme de leur engagement en tant que fils et filles de Dieu. Aidez les jeunes à faire le pas pour marcher à la rencontre du Christ et approfondissez chaque fois plus les richesses de la foi en les vivant. Encouragez-vous tous à mettre en pratique les appels de Dieu. En ce sens, mettre en pratique signifie vivre le commandement de l´amour, source de sérénité et de paix. Il est nécessaire de vaincre la mal par le bien, mettre les dons reçus au service des uns et des autres, se revêtir continuellement de sentiments de Miséricorde, de bonté, d´humilité, de douceur et de patience. Si vous souhaitez étancher la soif de bonheur qui brûle vos cœurs, c´est vers le Christ, Chemin, Vérité et Vie que vous devez orienter vos pas.

LES SIGNES QUE JE VOUS OFFRE

Ma présence dans le monde entier et entre vous est le signe de ma tendresse attentive de Mère. Pendant des siècles, je suis venue dans le monde par d´innombrables apparitions pour demander la conversion et la Consécration à Mon Cœur Immaculé. Je me fais aussi présente dans Mes statues, avec des larmes, parfois de sang, afin de vous appeler au grand retour au Dieu du Salut. Je viens comme humble servante du Seigneur, avec une entière obéissance à Son Evangile et à Son Eglise, au Pape et aux évêques et prêtres en communion avec Lui. Je ne suis pas venue pour vous obliger, mais ce que je dis doit être pris au sérieux. Ecoutez avec humilité ce que Je vous dis, car c´est avec amour que Je suis au milieu de vous. Au Ciel, Je prie Mon Fils pour vous et pour vos frères souffrants. Votre chemin vers le Paradis commence au moment où vous devenez obéissants. Seul Dieu, répandant Son amour dans les cœurs, vous appelle à la foi et en vous concédant le don de l´espérance, vous fait croître en communion avec Lui et entre vous. Sachez que l´histoire humaine n´est pas un labyrinthe absurde et que votre existence ne va pas définitivement à la mort et au vide. Mon Fils, par Ses Paroles divines et infaillibles vous montre que Dieu vous a créés par amour et attend de vous, durant votre existence terrestre, une réponse d´amour, pour vous rendre ensuite participants, au-delà du temps, de Son amour éternel. Certainement le Ciel vous attend. C´est pourquoi, chacun doit faire des efforts, afin de rester sur le chemin de la sainteté, en développant son propre talent et en multipliant surtout la semence qu´Il vous a laissée. Mais vous devez faire tout cela en vous rappelant toujours qu´après la mort, vous aurez au Ciel, une Maison faite par Dieu, c´est à dire une demeure éternelle.

VOUS ÊTES TOUS ÉGAUX

Je suis la Mère de tous, spécialement de ceux qui souffrent à cause de la discrimination raciale. Ne regardez pas avec indifférence vos frères et sœurs noirs, car ils sont, comme vous aussi, fils et filles de Dieu. La foi en un seul Dieu, Créateur et Rédempteur de tout le genre humain fait à Son Image et Ressemblance constitue la négation absolue et inflexible de toute idéologie raciste. Vous ne pouvez pas invoquer Dieu comme Père de tous si vous refusez la relation fraternelle à vos frères et sœurs noirs, créés aussi à l´image et à la ressemblance de Dieu. L´œuvre du Salut réalisée par Dieu en Christ est Universelle. Son destinataire n´est pas seulement le peuple élu, mais toute la race d´Adam. Alimenter des formes de pensée et prendre des attitudes racistes est un péché grave qui va contre le message spécifique de Mon Fils pour qui le prochain est l´homme ou la femme qui vit près de vous, dans votre environnement, de votre religion ou de votre nation : Votre prochain est chacun de ceux que vous rencontrez, jour après jour, sur votre chemin. Sachez tous que toute théorie raciste est contre les principes de la foi Catholique, contre l´amour chrétien et peut éloigner l´homme de son Créateur. Le racisme est une plaie ouverte au cœur de l´humanité, et pour en obtenir la guérison, il faut beaucoup de fermeté, beaucoup de patience et, surtout, l´acceptation du message et de l´amour divins. Le triste phénomène de l´esclavage, autrefois assez universel, n´est malheureusement pas totalement surmonté, ainsi le cœur de l´homme se ferme de plus en plus au Dieu du Salut et de la Paix. En ce sens, quand manque la justice, la violence et les guerres explosent avec facilité. Convertissez-vous. Convertissez-vous. Convertissez-vous. Il ne doit pas y avoir des discrimination et préjugés, car Dieu aime tous les hommes. Le Salut est offert à l´universalité du genre humain, à toutes les créatures et à toutes les nations. En voyant votre indifférence envers les plus faibles et démunis, le Ciel pleure amèrement et prie pour vous. Changez votre manière de penser, d´agir. Approfondissez les Saintes Ecritures. Dieu a quelque chose d´important à vous dire à travers l´Evangile. Rappelez-vous que Mon Fils a détruit le mur de la haine qui sépare les mondes opposés, pour récapituler en Lui tous les êtres humains. Je vous invite à imiter l´amour de Dieu, Sa compassion envers le prochain, surtout avec les plus faibles et tous ceux qui souffrent. Vous êtes appelés à être témoins de Mon Fils : répondez-Lui en prenant davantage conscience de ce qu´Il est pour vous et de que vous êtes pour Lui. Soyez témoins de vie et d´espérance.

JE VOUS DEMANDE VOTRE CONSECRATION

Quand Je vous demande de vous consacrer à Moi, vous devez comprendre que je désire votre existence. Quand vous vous consacrez à Moi, Je ressens cette remise de vous-mêmes sincère et totale. Alors Je commence à faire partie de votre vie et à prendre soin de vous comme des enfants bien aimés. Votre consécration est le plus beau cadeau que vous puissiez M´offrir. Mon Cœur exulte de joie quand vous mettez toute votre confiance en Moi. Depuis Fatima, quand Je suis apparue aux trois petits bergers, Je suis venue dans le monde demander la consécration à Mon Cœur Immaculé. Si ce que j´ai demandé là avait été mis en pratique, la paix serait venue dans le monde. Cependant, Je n´ai pas été écoutée. Je désire que votre consécration soit sincère et consciente. N´oubliez jamais de prier pour ceux qui souffrent dans leurs corps et dans leurs âmes, ceux qui sont touchés par la maladie ou par un handicap, ceux qui portent le poids de la solitude ou de la pauvreté. A tous ceux-ci, Je veux dire : Mon Fils est tout près de vous. Frère de tous les hommes, Il est en premier lieu le Fère des plus défavorisés d´entre vous. Toutes les fois où vous vous consacrez à Moi, dites-Moi ces paroles : Marie, Reine de la Paix et consolatrice des affligés, nous voici à vos pieds, avec le cœur plein de joie comme Vous, pour nous consacrer à Votre Cœur Immaculé. Soyez toujours notre constante Compagne et protégez-nous des dangers qui nous entourent. Bénissez nos familles et protégez notre Brésil, qui Vous appartient aussi. Donnez-nous Votre paix, puisque vous êtes notre Reine de la Paix. Aidez-nous à vivre l´Evangile de Votre Fils et à être doux et humbles de cœur. Par cet acte sincère de Consécration, nous nous disposons comme Vous, à faire la volonté du Père. Nous voyons le danger dans lequel le monde se trouve et, avec Votre aide et Votre grâce, nous voulons le sauver. Nous vous promettons plus de ferveur dans la prière, dans la participation de la Sainte Messe et surtout, nous vous promettons d´être fidèles à l´Eglise de Votre Fils et au successeur de Pierre, le Pape Jean-Paul II. Nous vous promettons encore de vivre notre consécration et de conduire le plus grand nombre d´âmes possible à votre Fils bien-aimé, notre Seigneur Jésus Christ. Nous demandons Votre bénédiction et Votre protection pour notre cher Brésil. Amen.

MON OBÉISSANCE : VOTRE JOIE

Soyez prompts à dire votre oui, comme Moi, à la volonté du Seigneur. Par Mon oui, le cœur de ceux qui vivent en pleine solitude pourront rencontrer la vraie joie. Voici l´esclave du Seigneur, c´est la réponse parfaite et consciente de votre Mère Céleste au messager de Dieu. A ce moment-là, le Verbe Divin a été déposé en Mon sein virginal. Voici que l´Emmanuel, le Dieu avec nous tant attendu et annoncé depuis des siècles par les Prophètes était arrivé pour la joie de beaucoup et le désespoir de la majorité. Par Mon oui, Je l´ai apporté au monde, pour vivre entre vous. Quand Il était enfant, je Le prenais dans Mes bras et, en Lui caressant le visage, Je lui disais : “Mon Dieu, Mon Dieu petit Enfant ». Ainsi, J´ai vu grandir dans Mes bras le Dieu du Salut et de la Paix. Qu´il était grand Son amour envers les enfants qui jouaient avec Lui devant l´atelier de Mon chaste époux Joseph. Encore tout enfant, autour de la pauvre Maison dans laquelle nous habitions, le petit Jésus, assis sur une pierre, bénissait tous ceux qui passaient par là. Dans un geste d´infini amour et bonté, il portait de l´eau aux voyageurs qui venaient des lieus les plus lointains. Tous L´admiraient pour Son extrême bonté et amour. Je Me rappelle qu´un jour où, comme d´habitude, nous recevions un groupe d´enfants, l´un d´entre eux particulièrement curieux Lui posait toutes sortes de questions. L´enfant s´appelait Dimas, et entre les diverses questions, une attira Mon attention : “ Quand tu seras grand, tu veux être Roi ou Prophète ? Ce à quoi le petit Jésus répondit “Je suis le Roi des rois. Je suis le Prophète des prophètes. Et plus encore, Je te le dis : Quand Je serai sur la Croix, tu seras à Mon côté. Et Il ajouta : “Dans Ma Maison, il y a une place pour toi.” Le petit Dimas continua son interrogatoire, mais ne comprit pas ce Jésus voulut lui dire. C´est seulement plus tard, sur la Croix, au côté de Mon Fils, qu´Il s´est rappelé les paroles du petit Jésus. Comme Mère, Je l´accompagnais pas à pas et Je voyais combien Son amour pour tous était grand, et que plus tard il s´ accomplit lorsqu´il s´est livré totalement pour le Salut de l´humanité. E le petit Dieu a grandi et J´étais à son côté, Moi qui toujours L´accompagnais et L´entendais parler aux grandes multitudes, qui émues, pleuraient de joie. Sa douce voix se faisait entendre à des kilomètres, c´est pourquoi il n´y a avait pas de difficultés de dialogue avec le peuple, qui l´entourait en grand nombre pour L´entendre. Souvent, II lévitait au-dessus des multitudes pour se rendre visible à tous ceux qui désiraient Le voir. Ses paroles réconfortaient les cœurs les plus angoissés. Ses gestes transmettaient sérénité et paix. Il Se maintenait toujours inoccupé, à disposition de tous. Sans doute, même ses pires ennemis L´admiraient et beaucoup d´entre eux Le recherchait pour Lui demander pardon. Les offenses qui Lui étaient adressées avaient toujours pour réponse : Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu´ils font. Son regard de compassion et d´infinie miséricorde exprimait le plus pur amour. Ses mains étendues sur les multitudes faisaient tomber du Ciel une pluie de Grâces. Toujours, dans ces moments-là, Les aveugles voyaient, les sourds entendaient, les muets parlaient, les boiteux marchaient. Et la multitude bénie, ressentait de près le grand amour de Dieu Père Créateur. Son amour pour le monde s´est accompli sur la Croix, à l´instant où Il a levé les yeux vers le Ciel et a dit « Père, en Tes mains, Je remets Mon Esprit ». Ainsi, tout était consommé. Encore après la Résurrection et avant Son Ascension au Ciel, Mon Fils a réalisé de grands prodiges, et tout ce qu´Il a fait, Il l´a fait avec amour et par amour pour vous. Aujourd´hui, comme Médiatrice de toutes grâces, Je fais descendre du Ciel une extraordinaire pluie de grâces sur chacun de vous ici présent et sur tous ceux qui se trouvent ici en cet instant par le cœur. Si vous imaginiez le grand amour que J´ai pour vous, vous pleureriez de joie. Je souhaite que ce grand message ravive votre foi et donne à chacun de vous une lumière spirituelle, afin que vous preniez de plus en plus conscience de la responsabilité que vous avez dans les moments décisifs de votre existence Je prie Dieu Père de vous combler de Ses bénédictions et de Ses grâces, pour pouvoir Lui être fidèles. Sachez que Mon Fils vous aime et attend de vous votre grand témoignage. Qu´il vous garde pour toujours. C´est le petit message que Je vous transmets aujourd´hui au nom de la Très Sainte Trinité. Merci de M´avoir permis de vous réunir ici une fois de plus. Je vous bénis au nom du Père, du Fils et de l´Esprit Saint. Amen. Restez en Paix.

-----------------------------

Le message n° 458, transcris ci-dessus est le plus grand message transmis par la Reine de la Paix au confident Pedro Régis en ce 02 novembre 1991. C´est aussi probablement le plus grand message transmis à un confident au long de l´histoire des apparitions authentiques de Notre Dame. Dans ce message, la Vierge Marie a développé dans l´ordre dix-huit thèmes, dictant le titre de chaque thème au confident. Le premier, l´Introduction, explique pourquoi Elle s´est présentée sous le titre de Reine de la Paix. Vient ensuite chacun des thèmes choisis avec les exhortations successives jusqu´á la fin, nous contant quelques faits inconnus de la vie de Jésus. Il ne s´agit pas d´un message quelconque. C´est une des preuves que la Mère de Dieu apparait réellement au confident Pedro Régis. C´est ce que nous voulons montrer dans cette brochure. Nous ne nous sommes pas basés sur des fantasmes ou des émotions pour croire en la présence de Notre Dame à Angüera. Nous nous basons sur des faits, des études, méditations et réflexions.

Qui donc était Pedro Regis en 1991 ? Il est né et a grandi dans le contexte rural d´une petite propriété de la campagne bahianaise. Avec des connaissances rudimentaires de la foi. Même en méditant, jamais il n´aurait pu écrire un tel message si complet, si profond, si exhortatif.

Un autre fait marquant est que ce message a été écrit exactement au cours d´une apparition où 8 000 personnes environ étaient présentes, ainsi que quelques chaines de télévision. C´est pourquoi, il y a des milliers de témoins et une vidéo a été réalisée, enregistrant ce qui s´est passé, et dont Pedro Regis possède une copie.

Je souligne encore qu’à ce moment-là, la Ferme « Malhada Nova », lieu des apparitions ne possédait pas encore l´électricité et cette apparition s´est produit de nuit, comme la plupart des apparitions. Avant de dicter le message nous raconte Pedro Regis, la Vierge Marie lui a demandé de se procurer davantage de feuilles de papier pour que le message puisse être écrit, car ce qu´il avait en mains était insuffisant. Ayant reçu la permission de communiquer avec quelques-unes des personnes présentes, il demanda plus de feuilles de papier. On lui alors apporté une rame entière. Avant que la message ne soit dicté, Notre Dame a demandé au confident de numéroter les pages. Ce qu´il a fait. Cependant, en arrivant à la page 30, nous raconte Pedro, il s´est arrêté un peu étonné, regardant Notre Dame de la Paix. Elle lui dit alors : « Continue. » Pourquoi dis-je étonné ? Parce que qui connait les apparitions d´Angüera sait que la plupart des messages ne dépasse pas dix pages écrites en grosses lettres et à la hâte (C´est ainsi qu´il les écrit). Continuant à numéroter les pages, il s´arrête alors à la page 50 et Notre Dame lui demande de continuer, ce qui s´est produit à plusieurs reprises. Quand le confident numérota la page 130, la Mère de Dieu lui dit : “Ç´est assez.” Puis Elle commença à dicter le message. Quand le confident parvint à la page 130, Notre Dame termina le message comme les autres fois par cette phrase : “Restez en Paix”.

Mais un fait qui attire notre attention est que pendant cette apparition Pedro Regis est resté, simplement, deux heures et demie agenouillé comme à chaque extase, ce que nous rapportons au premier chapitre. L´apparition terminée, il s´est levé normalement et s´est mis à lire le message à toutes les personnes présentes comme il le fait toujours. Ce furent deux autres heures devant une foule en admiration.

Dans ce message n° 458, La Vierge Marie clarifie d´emblée dans l´Introduction pourquoi elle se présente à nous sous le titre de Reine de la Paix et Elle nous dit que c´est pour que nous prenions conscience de la grande importance de la paix pour l´humanité, et parle sur ce thème, nous encourageant et nous exhortant à trouver la paix en Son Fils Jésus, Prince de la Paix. Après l´introduction, Elle dicte elle-même le titre de chacun des dix-sept autres thèmes, expliquant chaque sujet. Voici les thèmes accompagnés de très brefs commentaires.

• 1 – Introduction

Exhortation à la confiance en Sa protection Maternelle.

• 2 – Aimez-vous les uns les autres

Elle nous offre l´antidote contre la haine, la violence, l´égoïsme qui nous empêchent d´aimer le prochain

• 3 – Merveilleuses sont vos œuvres ô Seigneur

Elle nous présente le Créateur par l´œuvre créée (la création), affirmant que sans Lui notre vie est inutile.

• 4 – Eucharistie : Mon Fils est présent

Elle nous confirme la présence réelle du Christ dans l´Eucharistie.

• 5 – Allez par le monde entier et annoncez l´Evangile

Elle s´adresse spécialement aux évêques et aux prêtres, en traitant de l´indifférence religieuse, du mariage et aussi en les exhortant à une vie qui soit signe de la présence de Dieu dans le monde

• 6 – Où est la vérité ?

Elle nous répète où la Vérité demeure entière, Elle nous parle de l´avancée des sectes, nous indiquant les principales cause de cette avancée, afin de la combattre.

• 7 – Ne vous laissez pas tromper par la pseudo sagesse

Sachant que le monde est rempli de faux prophètes, Notre Dame nous exhorte à nous en méfier.

• 8 – Je vous demande la confiance

Nos difficultés sont grandes et la Vierge Marie le sait bien, Elle qui nous interpelle presqu´en finale: “Ne marchandez pas auprès de Lui votre confiance et générosité. »

• 9 – Il faut croire

Thème dédié à la foi.

• 10 – Votre témoignage sincère

Elle nous demande de témoigner des apparitions et de Ses messages, sachant qu´ils conduisent à l´idéal évangélique.

• 11 – Créés à son image et ressemblance

Elle nous rappelle que nous sommes créés à l´image et à la ressemblance de Dieu, mais le péché nous défigure, menant l´humanité à toutes les formes de mal.

• 12 – La joie de votre présence

Elle remercie ceux qui L´écoutent, offrant le refuge sûr qu´est Son Cœur Immaculé, encourageant à poursuivre une vie chrétienne authentique.

• 13 – Mère et Reine de votre nation

Étant Mère et Reine du Brésil, Elle nous met en garde contre de nombreux dangers qui nous entourent, nous parlant par exemple des enseignements erronés de la théologie de la libération

• 14 – Christ est votre espérance

L´Espérance est une vertu théologale, e par conséquent, seul le Christ peut l´être.

• 15 – Les signes que je vous offre

Elle nous montre le pourquoi de Ses apparitions dans le monde et quel est Son objectif.

• 16 – Vous êtes tous égaux

Thème très importante traité par la Reine de la Paix : la question du racisme et de l´esclavage.Il ne s´agit pas d´un égalitarisme sociétal, mais de l´égalité dans la condition d´enfants de Dieu.

• 17 – Je vous demande votre consécration

Dans ce thème, la Reine de la Paix nous demande notre consécration à Son Cœur Immaculé, nous enseignant les paroles avec lesquelles nous devons nous consacrer. Obs : où l´on peut lire Jean-Paul II, il faut toujours inclure le pape actuel, dans ce cas, Benoit XVI, car l´on peut observer qu´auparavant, Elle parle du « successeur de Pierre ».

• 18 – Mon obéissance : votre joie

Elle termine par ce très beau thème. Notre bonheur véritable est possible grâce au FIAT de la Vierge Marie à l´Annonciation, et ensuite, durant toute Sa vie. Elle rappelle des faits inconnus avec des précisions de la vie de Son Fils Jésus Christ, depuis l´enfance jusqu´á la mort sur la Croix.

Ces brefs commentaires sont traités très simplement, car dans un unique thème, la Reine de la Paix aborde divers sujets, en plus d´exhorter, encourager et donner des conseils. Et puis les messages de Notre Dame n´ont pas besoin de beaucoup d´explications car ils ne sont pas orientés vers de profondes questions théologiques, qui ne sont pas la finalité de toute apparition comme cela a été dit au chapitre 5, bien que nous rencontrions dans des messages précis des phrases qui nous déconcertent. Elle même nous dit que pour approfondir certains sujets, nous avons le Véritable Magistère de l´Eglise de Son Fils Jésus. Ce que la Vierge Marie fait dans Ses messages est de nous exhorter à un tournant à 180 degrés, un retour aux vérités oubliées par chacun de nous.



Buscar no site:
Loja Virtual
Boutique en ligne
Cliquez pour acheter des articles religieux.

APPELS URGENTS

Notre Dame de la Paix
Anguera, Bahia, Brésil




português (Brasil) / Portuguese (Brazil) español (España, alfabetización internacional) / Spanish (Spain, International Sort) English (United States) / English (United States) العربية (الإمارات العربية المتحدة) / Arabic (United Arab Emirates) Deutsch (Deutschland) / German (Germany) italiano (Italia) / Italian (Italy) français (France) / French (France) українська (Україна) / Ukrainian (Ukraine) polski (Polska) / Polish (Poland) русский (Россия) / Russian (Russia) 中文(中国) / Chinese (Simplified, China) 日本語 (日本) / Japanese (Japan) čeština (Česká republika) / Czech (Czech Republic) മലയാളം (ഇന്ത്യ) / Malayalam (India) 한국어(대한민국) / Korean (Korea) עברית (ישראל) / Hebrew (Israel)