APPELS URGENTS
177
29/01/2016 00:05:42

Le 29 septembre 1987, Pedro Régis allait à la faculté, suivre ses cours : il se préparait en vue d'obtenir un diplôme dans la magistrature à Bonfim de Feira, ville proche de Anguera. Descendant du bus devant la petite école proche de chez lui, il se sentit défaillir. Un ami, Celestino Silva Santa Cruz, qui l’accompagnait, courut appeler sa famille de Pedro, afin qu'on lui portât secours. Une jeune fille lui était apparue.  Il crut tout d’abord qu'il s'agissait d’une religieuse du voisinage qui habitait ordinairement en Italie. Elle paraissait avoir une vingtaine d’années; elle était toute vêtue de blanc et portait un voile transparent qui lui couvrait le visage. S’approchant de lui elle lui dit : “Je vais t’aider, je vais t’enlever de ce fourmillement”. Le prenant par le bras avec une extrême facilité, elle le remit debout, selon ce que raconta Pedro, et, comme il semblait ne pas tenir sur ses jambes, elle le conduisit dans le hall d’entrée d’une école qui était à environ trois cents mètres de chez lui, local qui existe toujours. Après ceci, Pedro n’a aucun souvenir de la suite.

Quelques instants plus tard sa famille arriva et le trouvèrent inanimé. Quand il revînt à lui, il demanda après la jeune fille qui l’avait secouru, mais ils ne comprirent rien et, Pedro non plus d’ailleurs. Un détail intéressant toutefois : le corps de Pedro était recouvert de fourmis, mais aucune ne l’avait mordu.

Le 1er octobre de la même année, Pedro se trouvait dans la chambre avec quelques-unes de ses sœurs ; la jeune fille qu’il reconnut comme étant celle qui l’avait aidé, lui apparut et demanda à être seule avec lui. Elle parla à Pedro, lui confia un message et lui demanda de n’en parler à personne avant qu’elle lui en donnât l’ordre. Elle lui demanda de prier le Chapelet tous les jours et de chercher un prêtre. Pedro commença alors à comprendre qu’il s’agissait d’une apparition, tout en se demandant si ce n'était pas le fruit de son imagination.

 

Vidéo des apparitions d'Angüera – Brésil

Le 3 du même mois d’octobre, la même année 1987, mois consacré à Notre Dame du Rosaire — alors qu’il priait le Chapelet avec sa famille, il entendit une voix féminine, venant de l’extérieur. Il demanda à l’une de ses sœurs de vérifier et celle-ci lui répondit qu’il n’y avait personne dehors. Il entendit pourtant une deuxième fois cette même voix. Une autre de ses sœurs regarda et ne vit personne à l’extérieur. Il en fut de même pour sa troisième sœur; Pedro lui-même sortit mais il n'y avait personne dehors.

Pedro alla alors sous la véranda, là où il y avait et où il y a toujours une petite élévation de terrain, et Pedro vit une immense lumière vers laquelle il fut, curieusement fortement attiré. Il se laissa guider. Sa famille, un peu confuse, chercha à l’en empêcher, pensant qu'il souffrait peut-être de problèmes mentaux, surtout après les derniers évanouissements. Craignant qu’il veuille se suicider en se jetant dans la petite rivière qui passait tout près de là. Sa sœur Valdeci, toutefois, vit, elle aussi, la lumière au même endroit. Une autre de ses sœurs, Iraci, tenant Pedro par la ceinture de son pantalon, demanda qu’on le laissât aller et l’accompagna.

Arrivé à l’endroit d'où venait la lumière, quelle ne fut pas la déception de Pedro : l’intense lumière avait disparu. Il allait rentrer chez lui, lorsque, dans un éclair, la jeune fille qu’il avait vue autrefois lui apparut, enveloppée d’une lumière resplendissante et, il se trouva bientôt à genoux devant elle, comme poussé par une force inconnue. La jeune personne se présenta alors :

— « N’aie pas peur. Je suis la Mère de Jésus. Je suis là car j’ai besoin de toi pour aider mes pauvres enfants qui ont besoin de mon secours ».

La jeune Dame affirma à Pedro qu’il était désormais guéri. Elle prit congé et lui demanda de revenir à cet endroit, tous les samedis.

Le samedi suivant, 10 octobre, la Reine de la Paix, laissa un message en demandant à son confident de l’écrire : ce fut le premier message publique de Notre Dame De Anguera que nous reproduisons ci-après :

— « Je suis la Reine de la Paix et je veux que tous Mes enfants soient à mon côté afin que nous vainquions un grand mal qui risque de s’abattre sur le monde. Mais pour que ce mal ne vienne pas, vous devez prier et avoir la foi. Mes enfants, je désire la conversion de tous le plus rapidement possible. Le monde court de graves dangers et, pour être délivrés de ces dangers, vous devez prier, vous devez vous convertir et croire en la Parole du Créateur, car en priant vous obtiendrez la paix pour le monde. Mes enfants, beaucoup parmi vous vont à l’église, mais vous n’y allez pas d’un cœur pur, vous y allez sans foi. Beaucoup y vont juste pour montrer qu’ils sont chrétiens : vous êtes dans l’erreur. Vous devez suivre un seul chemin : celui de la VÉRITÉ. Il y a de mes enfants qui n’ont pas appris à pardonner, mais vous devez pardonner à votre prochain. L’inimitié est l’œuvre de Satan et il se sent heureux quand il arrive à séparer un frère d’un autre frère. Voila pourquoi je vous demande de tout Mon Cœur qui brûle d’amour pour vous : Convertissez-vous, priez et apprenez à pardonner à votre prochain ».

Ainsi ont commencé, en ce lieu béni, les apparitions de Notre Dame Reine de la Paix ; cela fait maintenant vingt ans,. “Elle n’a jamais manqué”, nous dit Pedro Régis. Aujourd'hui encore ce phénomène extraordinaire continue à se produire et nous ignorons quand il s’arrêtera, y compris le confident.

 

Traduit le 15 mai 2010




Buscar no site:
Loja Virtual
Boutique en ligne
Cliquez pour acheter des articles religieux.

APPELS URGENTS

Notre Dame de la Paix
Anguera, Bahia, Brésil




Português (Brasil) / Portuguese (Brazil) Español (España, alfabetización internacional) / Spanish (Spain, International Sort) English (United States) / English (United States) العربية (الإمارات العربية المتحدة) / Arabic (U.A.E.) Deutsch (Deutschland) / German (Germany) italiano (Italia) / Italian (Italy) français (France) / French (France) українська (Україна) / Ukrainian (Ukraine) polski (Polska) / Polish (Poland) русский (Россия) / Russian (Russia) 中文(中华人民共和国) / Chinese (Simplified, China) 日本語 (日本) / Japanese (Japan) čeština (Česká republika) / Czech (Czech Republic)